RÉPUBLIQUE TCHEQUE - LA BOHEME

La République tchèque, ou Tchéquie est un pays d’Europe centrale de 78 866 km², qui regroupe les régions historiques de Bohême, Moravie et une partie de la Silésie. Après la dislocation de l’Empire Austro-Hongrois à la fin de la 1ère guerre mondiale, les Tchèques deviennent indépendants au sein d’un pays qui inclut également les régions slovaques. En 1948, elle est rattachée au bloc soviétique à la suite du « coup de Prague », En 1968, le « printemps de Prague » revendique une libéralisation du régime communiste et est réprimé par les chars russes qui prennent Prague. En 1989, La tchécoslovaquie se détache du bloc soviétique par la « révolution de velours ». Elle retrouve sa pleine indépendance sous la présidence de Václav Havel, et la Tchécoslovaquie est scindé en deux états distincts, la république Tchèque et la Slovaquie.

 

Membre de l’OTAN depuis 1999 et de l’Union Européenne depuis 2004, Un voyage en Tchéquie est une plongée en Europe centrale, à la frontière des mondes germanique et slave, dans un territoire encore modelé encore par les luttes passées.

 

Prague est la capitale et la plus grande ville de la République Tchèque avec 1,3 million d'habitants. La cité médiévale a vu son centre être inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. La ville aux milles clochers a toujours fasciné. Ses places sont bordées de palais et de maisons aux couleurs pastels, d’une architecture baroque très colorée. Prague est l’une des villes à l’architecture la plus riche d’Europe. l’Art Gothique avec La cathédrale de Prague sur la colline du château ou le pont Charles, l’art baroque dans le quartier de Mala Strana, les styles art nouveau et art déco, et même le cubisme, tous sont représentés dans la capitale. Le centre ville est essentiellement piéton est Prague est une ville à hauteur d’hommes : tout peut se faire à pied. la vieille ville (Stare Mesto), Mala Strana, le quartier le plus romantique aux ruelles tortueuses, Josefov, l’ancien ghetto juif devenu quartier de luxe, Vinohrady pour le charme bourgeois et art nouveau, le fleuve Vltava font de Prague la ville la plus touristique d’Europe centrale.  

Kutna Hora, petit village à 70 kilomètres de la capitale tchèque, autrefois seconde ville tchèque après Prague en termes de population, elle comprend aujourd’hui 21.000 habitants et ne couvre qu’une superficie de 33 km². une importante mine d’argent se découvrit au Moyen Âge. Née de l'exploitation de cette mine, bâtie sur la pente raide de la vallée de Vrchlice. , Kutná Hora devint, au 14e siècle, une ville royale dotée de monuments symbolisant sa prospérité. L'église Sainte-Barbe, gothique finissant, et la cathédrale Notre-Dame de Sedlec, restaurée dans le goût baroque au début du XVIIIe siècle, influencèrent l'architecture d'Europe centrale. L’ossuaire de Sedlec, plus insolite, a été « décoré » des os de 40.000 personnes victimes de la peste.

Quatrième plus grande ville de Tchéquie, Plzeň (Pilsen) est connu pour sa cathédrale, sa grande synagogue et sa bière ! Même si elle est beaucoup moins touristique que Prague, cette ville de Bohême ne manque pas de charme et a été nommée capitale européenne de la culture en 2015. Traversée par quatre rivières, elle offre un cadre propice à la balade. Deux industries font la renommée de Pilsen en République Tchèque et dans le monde : la célèbre marque automobile Skoda et la fabrication de bière blonde. Les environs de Plzeň sont étroitement liés à la tradition brassicole depuis que le brasseur Josef Groll y a mis au point une méthode de fermentation basse en 1842. Cette ville de Bohème est le berceau de la bière de type Pils (à laquelle elle a d'ailleurs donné son nom). La visite de la brasserie s’avère être l’attraction principale de Plzeň.

Maud DUPUY

© Tous droits réservés.

  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle

© Maud DUPUY, Tous droits réservés.