NOUVELLE-CALEDONIE

La Nouvelle-Calédonie est une collectivité française composée d'un ensemble d'îles et d'archipels. Distante de la France métropolitaine d'environ 16 740 kilomètres et d'une superficie de 18 575,5 km2, la richesse de son sous-sol (notamment en nickel), les transferts financiers de l'État et de l'Union européenne lui ont permis d'atteindre un niveau de développement très élevé, surtout comparativement au reste du Pacifique. Cependant, les inégalités restent fortes et les potentialités de l'archipel sont encore insuffisamment valorisées.

Peuplé depuis au moins 3 200 à 3 300 ans, l'archipel était habité avant l'arrivée des Européens par des Mélanésiens aujourd'hui appelés Kanaks, qui forment le peuple autochtone et constituent la première communauté de la Nouvelle-Calédonie, avec 39 % des Néo-calédoniens. La colonisation de peuplement, tant pénale (avec la présence d'un bagne jusqu'en 1924) que libre, est à l'origine de la population d'origine européenne, fortement métissée, soit 27,2 % des habitants se déclarant « Européens ».

L'accord de Nouméa reconnaît dans son préambule une double légitimité d'une part à la population kanake (celle du « premier occupant ») et d'autre part aux autres communautés au titre de leur participation à la construction de la Nouvelle-Calédonie contemporaine, devant « poser les bases d’une citoyenneté néocalédonienne, permettant au peuple d'origine de constituer avec les hommes et les femmes qui y vivent une communauté humaine affirmant son destin commun », et ce quelle que soit la solution institutionnelle finalement adoptée.

Nature luxuriante, plages de sable fin, paysages variés de la Grande Terre, avec sa chaîne montagneuse, ses falaises, ses vastes plaines et belles baies et, surtout, le plus grand lagon du monde, avec sa faune et sa flore époustouflantes, je vous présente ici la Nouvelle-Calédonie !

Côte Est

Iles et Iles loyautés

Côte Ouest

Grand sud

  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle

© Maud DUPUY, Tous droits réservés.