LE PEUPLE EN NOIR

Cette série naît de l’envie de mettre la lumière sur ceux qui préfèrent habituellement rester et agir dans l’anonymat. Black Bloc, Antifa, Autonomes, Anarchistes, Anticapitalistes, Ultra Gauche, gauche radicalisée, peu importe leur dénomination, ils sont le plus souvent décriés comme des « casseurs », des hommes à la violence gratuite, irraisonnée et sans fondement. Du fait des pratiques de ces groupes en manifestation, leur discours ne parvient pas à être entendu. En effet, le fait de s’attarder sur la condamnation de la violence empêche de se poser la question du « pourquoi ».

Pourtant, le discours de ces groupes peut être formulé simplement : Une surconsommation irraisonnée, une planète dégradée au profit de l'économie, la pauvreté et la précarité sur la pente ascendante, des vies régulées par les banques, une montée du fascisme, du racisme et de bien des comportements réactionnaires, des médias qui ont perdu leur neutralité, une démocratie de façade, une police violente... les justifications qu'ils évoquent sont nombreuses. En première ligne, les gouvernements sourds à toutes revendications, qui se placent, selon eux, en responsables, puisqu’ils ne leur laissent pas d’autres choix pour se faire entendre. J'espère que mon travail permettra que leurs voix soient, si ce n'est comprises, du moins entendues.

Maud DUPUY

© tous droits réservés.

  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle

© Maud DUPUY, Tous droits réservés.

CGV