LAOS

(Photographies prisent à l'argentique)

Pays d'Asie du Sud-est, La Laos pour capitale La ville de Vientiane, pour langue officielle le lao, pour monnaie le kip. Arrosé par le Mékong, qui forme en grande partie la frontière avec la Thaïlande, le pays s'étend en longueur sur 1 000 km de la Chine au Cambodge. Les montagnes et les plateaux occupent plus de 70 % du pays.

La rive gauche du Mékong (le Laos oriental) passe dans l'Union indochinoise française en 1899. le reste du pays reste gérer par les thaïlandais. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'Empire du Japon impose sa domination sur l'Indochine française, y compris le Laos. En 1941, la Thaïlande, alliée du Japon, impose à la France, après un conflit armé, de céder les territoires à l'ouest du Mékong. En 1946, les Français donnent au Laos l'autonomie au sein de l'Union française. Mais certains refusent de s'en contenter.  En 1953, la France accorde au pays son indépendance, mais il est envahi par les troupes du Việt Minh et se retrouve en état de guerre civile. Le pays est partagé : au sud les forces anticommunistes et neutralistes, au nord le Pathet Lao (lié au Việt Minh). La guerre civile laotienne continue jusqu'en 1973, opposant d'un côté les troupes du gouvernement royal et les miliciens Hmongs soutenus par les USA, et de l'autre la rébellion communiste soutenue par le Viet Cong et le Nord Viêt Nam. En 1975, le Pathet Lao réalise un coup de force et prend le pouvoir. Suite à ces périodes troubles, la République démocratique populaire lao (RDPL) est créée, avec un régime de parti unique. Depuis 1975, le Laos est un État socialiste dirigé par le Parti révolutionnaire populaire lao, parti unique d'obédience marxiste-léniniste. Le pays a normalisé ses relations avec les pays voisins comme la Thaïlande, s'est ouvert au tourisme et a lancé un grand nombre de projets à vocation régionale (ponts, routes, centrales, réseaux électriques...).

La population Laotienne est composée de 68 ethnies selon les ethnologues. Cette particularité est même notée dans leur constitution : le Laos est un « État de démocratie populaire » composé d'un « peuple pluriethnique ». La politique linguistique valorise la langue officielle, le laotien, très proche du thaï. Cependant, à peine plus de la moitié de la population parle lao comme langue maternelle.

La plupart des Laotiens sont de confession bouddhiste. La plupart des Laotiens se font moines une fois dans leur vie, pour une période qui varie d'une semaine à la quasi-totalité de leur vie.  Mais il existe aussi d'autres minorités religieuses : Le christiannisme, l'islam, le confucianisme, la Foi Baha’ie et le bouddhisme mahāyāna.

Le Laos est un pays d’eau, de plaines fertiles, de paysages tantôt montagneux, tantôt karstiques, mais aussi de temples, témoins de la splendeur passée. Sans oublier des petites touches qui rappellent la présence française, comme l’odeur de la baguette sortant des boulangeries ou le choc des boules sur les terrains de pétanque. Le Laos est aujourd’hui l’un des plus pauvres de la planète, et est à la recherche d’une voie qui lui permette à la fois de préserver son identité et de consolider son développement économique.

Maud DUPUY

© Tous droits réservés.

  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle

© Maud DUPUY, Tous droits réservés.